SAN MARINO JINJA

ASSOCIATION D’AMITIÉ
NIPPO-SAMMARINESE

La JSFS Japan San Marino Friendship Society, Association d’amitié Nippo-Sammarinese, a été fondée en 2001 par le professeur Hideaki Kase, critique diplomate japonais, écrivain, metteur en scène.

Après avoir visité la République de Saint-Marino, le professeur Kase a entrepris des relations avec l’ambassade de Saint-Marino au Japon pour la naissance d’un groupe d’amitié de la plus ancienne république au monde et la plus ancienne dynastie impériale au monde.

La notorieté du professeur Kase au sein des institutions japonaises et son engagement dans les institutions sociales, ont créé une association qui compte aujourd’hui plus d’un millier de membres.

En 2011, le JSFS a lancé une campagne de financement pour la construction d’un monument en style Shinto, typique de l’architecture tipiche japonaise, à la mémoire des victimes du tremblement de terre de Tohoku (Japon) en Mars 2011, où environ 29.000 personnes ont perdu la vie. L’Association JSFS a souhaité que le monument JSFS Il soit placé dans la République de Saint-Marino, symbole de Liberté de la portée internationale.

Le 22 Juin 2014 a été inauguréses à Saint-Marino, auprès du « Podere Lesignano di Serravalle », le premier et le seul monument officiel Shinto en Europe. L’inauguration etait suivie par de nombreuses personnalités politique, diplomatique, académique et de l’industrie japonaise, dont Mme Yoko Kishi, mère de l’actuel Premier ministre du Japon Shinzō Abe.

SAN MARINO JINJA

logo home

Monument à la mémoire des milliers de victime du Grand tremblement de terre de Tohoku qui le 11 mars 2011 a secoué le coeur du Japon.

Le San Marino Jinja est le premier sanctuaire en style Shinto présent en Europe. Le shintoïsme n’est pas tout à fait une religion, il lui manque des éléments pour être définie comme telle: un fondateur, un dogme, des textes sacrés.

Le Shinto est une philosophie née en Japon il y a 2600 ans partant de la vénération de tous les éléments qui composent la nature: soleil, eau, vent, montagnes, arbres, plantes, etc. Dans la prière Shinto « Norito », des louanges aux éléments naturels appelés « Kami », qui pour nous occidentaux rappellent les louanges au Seigneur dans le chant composé par Saint François d’Assise: « Cantique des créatures ».

Le Shinto n’est pas très connu en occident car c’est une philosophie intime pour les japonais, caracteriellement très reservés, qui n’aiment pas faire du prosélytisme. Le Shinto est une culture notoirement pacifiste et ouverte a toutes les croyances.

Texte du Prof. Hideaki KASE (President de « Associazione di Amicizia Nippo-Sammarinese »)


Interview ubraintv Japan (Langue englaise):